Comment défiscaliser en loi pinel ?

La loi Pinel vient d’être prolongée jusqu’en 2021. Bien que ce ne soient que quelques modifications qui soient perceptibles, il est toujours utile de s’informer plus en détail avant de s’engager dans cette voie. Qu’est ce qui a donc réellement changé dans la loi Pinel 2018 ? Et qu’est ce qui reste ?

Commençons par ce qui reste !

En effet, c’est plus facile de résumer les anciennes conditions d’éligibilité de la loi Pinel qui ne changent pas pour cette période de prolongation. Ainsi, les types de logements éligibles à la loi Pinel restent les mêmes : neufs, rénovés, VEFA. Ils doivent encore être mis en location nue, à titre de résidence principale pour les locataires pour une durée de 6, 9 ou 12 ans. Les loyers ainsi que les revenus des locataires sont encore plafonnés conformément aux obligations de la loi Pinel.

Toutes personnes imposables en France peuvent bénéficier de ce dispositif de défiscalisation. Les avantages fiscaux ne changent pas non plus : 12 % pour 6 ans d’investissement, 18 % pour 9 ans et 21 % pour 12 ans.

Qu’est ce qui change ?defiscalisation-immobiliere-comment-defiscaliser-en-loi-pinel

En loi Pinel 2018, tous les investissements réalisés à partir du 1er janvier 2018 seront recentrés dans des zones géographiques bien spécifiques. Si auparavant, les zones B2 et C étaient éligibles, maintenant elles ne le sont plus, sauf sous réserve de dérogation spéciale.

En effet, les zonages de la loi Pinel concernent uniquement les localités disposant de plus de 250.000 habitants et où les prix des biens immobiliers sont élevés. Ce qui correspond aux zones A, Abis et B1.

La zone A comprend les agglomérations de l’Île-de-France, la Côte d’Azur, Lyon, Lille, Montpellier, Marseille et le genevois français.

La zone A Bis regroupe Paris et ses 29 communes environnantes faisant partie de la petite couronne parisienne.

Et enfin, la zone B1 regroupe la grande couronne parisienne ainsi que les agglomérations de plus de 250.000 habitants. On peut y retrouver les communes de La Rochelle, Cluses, Bayonne, Annecy, Saint-Malo, Chambéry, La Corse, les départements d’Outre-mer et toutes les autres îles non reliées au continent. Pour cela, le dispositif utilisé sera la loi Pinel Outre Mer.

Investir ou pas en loi Pinel ?

Si la loi Pinel a été prolongée jusqu’en 2021, c’est bien parce que les investisseurs sont satisfaits de ses nombreux avantages fiscaux. De plus, c’est un dispositif de défiscalisation qui permet également de bénéficier d’un patrimoine immobilier, lequel aura été acquis à petit prix et avec l’aide de l’État.

A long termes, c’est-à-dire après les durées règlementaires d’investissement, l’investisseur pourra toujours bénéficier de ses rentes locatives au travers des loyers perçus. Il pourra également réinvestir son bien immobilier dans d’autres dispositifs de défiscalisation, ou tout simplement le mettre en vente pour bénéficier d’une liquidité financière à réinvestir dans un autre projet.

Pour comprendre tous les avantages de la loi Pinel, il est toujours recommandé de faire appel à un fiscaliste professionnel. Cet expert se chargera de vous guider et de vous conseiller pour réussir votre investissement.