Comment financer un EHPAD ?

financement d’un investissement dans un EHPAD

L’investissement dans un EHPAD peut se faire de plusieurs manières. Soit l’investisseur opte pour l’achat d’un neuf ou la construction d’un EPHAD, soit l’investisseur acquiert un logement d’occasion par une revente (particulier à particulier) ou par une externalisation (d’exploitant à particulier). L’investissement en EHPAD présente divers avantages non-négligeables. Cependant, afin de jouir de ces avantages, il est essentiel de bien préparer son investissement et notamment le financement de l’investissement.

Mode de financement d’un investissement dans un EHPAD

Le financement le plus privilégié pour un investissement dans un EHPAD est le financement par crédit. Le financement par crédit prend en charge deux volets de l’investissement à savoir le financement de la TVA et le financement de l’investissement lui-même.

Le financement de l’investissement se porte sur l’immobilier et le mobilier. Cela s’explique par le fait que l’EPHAD est un placement dans un logement meublé. L’investisseur dispose de deux types de financement pour rembourser le prêt. Ainsi en est-il du financement à taux fixe et du financement à taux variable. Le taux est dit fixe lorsque la durée et le montant mensuel du remboursement de l’argent emprunté, est fixe et connu dès le début du prêt. Par ailleurs, le taux est dit variable lorsque le taux de remboursement varie à la hausse comme à la baisse pendant toute la durée de l’emprunt.

Le financement de l’EHPAD se porte également sur une grande partie de la TVA via un crédit relais. Ce dernier est à rembourser à la livraison de l’EHPAD (seulement un EHPAD neuf).

Il est cependant à faire remarquer que le financement par cash n’est pas, pour autant, écarté pour le financement des EHPAD. Si un investisseur dispose d’une somme en cash qu’il veut investir dans un EHPAD, le cash sera considéré par les banques comme un apport initial pour le financement. D’ailleurs, les dossiers avec un apport initial ont plus de chances de recevoir une réponse plus rapide.

Les atouts de l’investissement dans un EHPAD

atouts de l’investissement dans un EHPADCe sont les privilèges, qu’offre le placement dans l’EHPAD, qui poussent les banques à financer à 100 % le projet d’investissement dans un EHPAD. En investissant dans une maison médicalisée de type EHPAD, les loyers perçus entrent dans les régimes assujettis aux BIC (Bénéfices Industriels et commerciaux). Sous ce régime, l’investisseur à la possibilité de récupérer tous les frais liés à la gestion de l’immeuble (un abattement forfaitaire de 50 % sur les frais est possible en statut LMNP). En outre, il permet à l’investisseur d’amortir l’immeuble ainsi que les mobiliers jusqu’à 80 % du prix d’acquisition et allant jusqu’à 20 ans. Un autre avantage de l’investissement réside également dans le fait de pouvoir récupérer la TVA, sous quelques conditions, et cela, 6 mois seulement après l’acquisition du bien. L’achat d’un EHPAD neuf permet également de bénéficier d’une réduction d’impôt à hauteur de 11 % du montant investi, dans la limite d’un investissement de 300 000 €. Cependant, la réduction d’impôt n’est pas cumulable avec l’amortissement.