Quel dispositif de défiscalisation choisir ?

quel-dispositif-de-defiscalisation-choisir

Pour tout investissement, dans des secteurs différents, le choix du dispositif de défiscalisation est primordial pour le succès de l’opération. Ils sont tous séducteurs, en présentant des avantages fiscaux, ou d’autres, considérables. En fait, ce sont des outils incitatifs, en général, sur le long terme. En conséquence, il est indispensable de bien choisir la meilleure formule.

La défiscalisation

La défiscalisation, c’est le fait de réduire l’impôt sur le revenu, en donnant la possibilité de constituer un patrimoine, ou un capital financier, ou encore de préparer la retraite, par le biais des dispositifs de défiscalisation, favorisant un secteur, afin que le contribuable puisse investir dans celui-ci.

Les dispositifs de défiscalisation

Tout d’abord, pour sélectionner le dispositif correspondant à ses besoins et élaborer une stratégie fiscale adéquate, l’investisseur doit considérer certains critères, comme, entre autres :

  • sa situation financière : les crédits en cours, la capacité d’épargne, la tranche d’imposition ;
  • ses objectifs, par exemple, pour compléter les revenus, transmettre un patrimoine, la retraite, faire fructifier un patrimoine, et baisser les impôts ;
  • son budget d’investissement, soit la somme d’argent à consacrer.

À noter que les taux de réduction, et la durée de l’investissement, doivent également influencer le choix, de l’investisseur, d’un dispositif de défiscalisation.

Les secteurs de dispositif

En général, ces dispositifs sont classés dans trois grands secteurs de défiscalisation.

          Dispositif en secteur industriel

Dans ce cadre, on parle souvent d’un investissement industriel, outre-mer, via le dispositif Girardin industriel.  En effet, cette opération consiste à financer des matériels et des biens d’équipement aux DOM COM,  en vue d’une location pour une durée, minimum,  de 5 ans, en contrepartie d’une importante réduction, pouvant aller jusqu’ à 130 %, avec une défiscalisation « one shot ».

Il faut savoir également l’existence d’une défiscalisation industrielle photovoltaïque Girardin permettant d’opérer des déductions fiscales, sur les aménagements en technologies photovoltaïques, dans le cadre des améliorations énergétiques dans les DOM COM.

          Dispositif en secteur immobilier

D’après certains investisseurs les placements dans la pierre locative sont l’un des plus fiables. En effet, les intérêts fiscaux, pour les investisseurs, sont très attractifs, et ils disposent d’un large choix de mécanismes sur le long terme. Pratiquement, ces mécanismes permettent d’investir dans un bien immobilier locatif, pour bénéficier de réduction d’impôts, variant selon le dispositif choisi.

En fait, les dispositifs de défiscalisation immobilière sont mis en place, dans le but de subvenir au manque de logements. Sur le marché, on rencontre, entre autres, la loi Pinel, Censi-Bouvard, Malraux, le statut LMNP.

          Défiscalisation financière

Ce secteur regroupe un ensemble de dispositifs fiscaux, destinés à soutenir le développement régional, dans des structures économiques spécifiques. Dans ce cadre, les produits de défiscalisation financière permettent d’obtenir une réduction directe d’impôt à la souscription, dite « one shot », valable sur l’année de l’investissement. Parmi d’autres, comme dispositif, on a les FCPI et les FIP, offrant des avantages fiscaux, aux investisseurs souhaitant participer au développement de PME. Il y a également le dispositif Girardin, permettant de participer au financement d’outils de production à l’usage d’entreprises, ou à la construction de logements sociaux, basés dans le DOM COM, en contrepartie d’une réduction d’impôt à la souscription.